Appel à projets : Programme de financement BIOS² pour projet de doctorat en partenariat

Le programme de financement BIOS² pour projets de recherche en partenariat soutien des projets de doctorat proposés par des partenaires non universitaires. 

Le thème général de l’appel est « améliorer les évaluations de la biodiversité avec les nouvelles technologies informatiques ».

La science de la biodiversité a évolué au cours des quinze dernières années grâce à des progrès techniques remarquables en matière de puissance de calcul et de disponibilité des données. Les programmes de surveillance de la biodiversité, ainsi que les projets de recherche et la science citoyenne génèrent des quantités massives d’informations qui peuvent être utilisées pour prédire les futurs impacts des activités humaines sur la biodiversité. D’autres domaines des sciences de la vie, comme la génomique, la médecine et les neurosciences, ont relevé le défi des données massives en développant des infrastructures de calcul, des bases de données et des cadres analytiques, tandis que l’écologie est en retard dans ce domaine. Il est donc nécessaire d’adopter une approche spécifique pour améliorer les connaissances informatiques de la future génération d’écologistes. 

Les objectifs du programme de formation en science et services computationnels de la biodiversité (BIOS²) sont les suivants :

  • Former les futurs experts en résolution de problèmes environnementaux à surveiller, analyser, prévoir et agir sur les questions de changement de la biodiversité en utilisant des technologies de pointe et des approches analytiques ;
  • Préparer du personnel hautement qualifié pour mener des recherches collaboratives, multidisciplinaires et intersectorielles axées sur les données dans le domaine de la science de la biodiversité, et ;
  • Améliorer le recrutement de spécialistes en sciences de la biodiversité dans les organisations canadiennes.

Objectif et admissibilité

L’objectif de cet appel est de soutenir un projet de doctorat proposé par un partenaire non universitaire qui vise à améliorer la capacité d’évaluer la biodiversité. Une priorité est accordée aux problèmes d’importance stratégique pour les partenaires et avec des applications concrètes des résultats de la recherche.

  • L’organisation peut être privée, gouvernementale ou à but non lucratif.
  • L’organisation sera impliquée dans l’élaboration et la réalisation du projet et il est prévu qu’il accueille l’étudiant pour une partie de ses études.
  • La personne-ressource doit être un ou une spécialiste de la biodiversité, mais pas nécessairement une chercheure ou un chercheur.

Valeur et ressources

L’objectif de cet appel est de financer des projets, et non des étudiants. L’étudiant sera sélectionné par le co-PI et le partenaire une fois le projet attribué. Le projet doit débuter dans les 6 mois suivant la soumission de la proposition.

Une bourse d’une valeur de 21 000 $/an pendant 3 ans maximum pour le salaire plus une subvention supplémentaire pouvant atteindre 2000 $/an pour soutenir la formation, les déplacements et la communication. Le financement sera administré par un co-PI de BIOS².

Les étudiantes ou étudiants sélectionnés deviendront stagiaires du programme BIOS² (Fellows). Les stagiaires ont accès à toutes les activités de formation et aux supports financiers. Les stagiaires doivent participer aux différentes activités et contribuer à l’environnement collaboratif du programme.

Procédures de candidature et de sélection

Les propositions de projets seront évaluées en fonction des critères suivants :

  1. La pertinence scientifique du projet.
  2. Importance de la recherche pour le partenaire
  3. Implication du partenaire dans la recherche
  4. Utilisation de méthodes quantitatives et computationnelles 
  5. La possibilité de formation dans un environnement professionnel.
  6. Ressources pour la recherche

La sélection sera basée sur les critères mentionnés et les candidatures doivent respecter les règles du programme en matière de diversité et d’équité.

Pour appliquer :

  • La proposition est soumise par un partenaire non académique, sous la supervision d’un.e co-chercheur.e (co-PI)1 du programme BIOS².
  • Le formulaire pour soumettre les propositions est : https://forms.office.com/r/YS57w2kayY

Les appels seront ouverts du 25 octobre au 15 novembre 2021.

  • Si aucune candidature n’est reçue au 15 novembre, le concours restera ouvert jusqu’à ce que le poste soit pourvu.
  • Notification de la décision : Dans les 6 semaines suivant la date limite ou après réception de la demande complète.

1 Les co-PIs de BIOS² sont : Dominique Gravel et Pierre-Étienne Jacques (Université de Sherbrooke), Timothée Poisot et Anne Bruneau (Université de Montréal), Steven Kembel (UQAM), Joël Bety (UQAR), Philippe Archambault (Université Laval), Andrew Gonzalez (Université McGill), Pedro Peres-Neto (Université Concordia), Sarah P. Otto (Université de la Colombie-Britannique) et Erin Bayne (Université de l’Alberta).

Crédit photo : Maksim Shutov sur Unsplash

Share