ACTUALITÉS

BIOS² + Living Data Project : Invitation à proposer un sujet pour un groupe de travail

Avez-vous une question passionnante dans le domaine de l’écologie, de l’évolution ou des sciences de l’environnement qui pourrait profiter d’un effort de collaboration soutenu? Voici une invitation à proposer un sujet pour un groupe de travail de synthèse.

Les groupes de travail permettent de synthétiser les données et les recherches existantes et/ou développer de nouveaux modèles ou cadres conceptuels. L’équipe d’un groupe de travail élaborera de nouveaux éléments de connaissance qui renforceront l’impact des données existantes.

Nous invitons des équipes de 2 à 4 étudiants gradués ayant participé aux programmes de formation CRSNG-FONCER BIOS² (en méthodes numériques appliquées à la science de la biodiversité) ou Living Data Project (LDP) à soumettre des propositions pour un groupe de travail qu’ils dirigeront. Plus précisément, les candidats doivent être des étudiants à la maîtrise ou au doctorat ET être des stagiaires BIOS² ou avoir suivi les modules LDP en collaboration scientifique et en statistiques pour la synthèse dans une université LDP.

Le groupe de travail se réunira pendant cinq jours à raison de 6 à 8 heures de collaboration intense par jour, soit en ligne ou en personne entre mars et mai 2022.

Offre

Les propositions soumises par les étudiants seront évaluées par un comité de sélection. Les deux organisations s’engagent à promouvoir l’équité, la diversité et l’inclusion dans la science, et donc la composition du groupe de travail (y compris les organisateurs) et l’inclusion et l’équité dans les méthodes de collaboration seront prises en compte à toutes les étapes du projet et de la sélection des participants.

L’équipe retenue travaillera ensuite avec des membres académiques de BIOS² et du LDP pour affiner la proposition et déterminer les compétences et la formation conceptuelle requises par les autres participants du groupe de travail. Les autres étudiants gradués participants seront sélectionnés lors d’un concours national ouvert à partir du bassin admissible du LDP et de BIOS², et des étudiants inscrits dans l’une des universités membres de l’Institut canadien d’écologie et d’évolution (ICEE).

Les deux chercheurs postdoctoraux aideront l’équipe à élaborer le programme du groupe de travail, à faciliter la logistique des réunions et à organiser les plateformes numériques.  Les chercheurs postdoctoraux seront également des participants à part entière du groupe de travail. Ils sont hautement qualifiés en matière de gestion et d’analyse des données, de recherche reproductible et de pratique de collaboration inclusive.

En fonction de la recommandation de santé publique liée à la pandémie actuelle de COVID-19, nous espérons organiser une réunion en personne au printemps 2022 (mars à mai 2022). Les frais de voyage, d’hébergement et de repas seront pris en charge pour tous les participants, et jusqu’à 1 500 $ pour couvrir les frais de publication. Si une réunion en personne n’est pas possible et que le groupe de travail doit se tenir en ligne, nous fournirons des bons pour la livraison de repas pendant le groupe de travail pour tous les participants et jusqu’à 1500 $ pour couvrir les frais de publication.

Responsabilités de l’équipe

L’équipe sera responsable de l’établissement de l’agenda scientifique (avec les conseils des chercheurs postdoctoraux et des professeurs de BIOS²/LDP), de la définition de la ou des questions de recherche initiale, et de fournir à l’avance tous les documents de référence pertinents et les ensembles de données à analyser. Elle sera également responsable – avec notre encadrement – de l’animation de la réunion du groupe de travail, et de la création d’un environnement de travail ouvert, respectueux et inclusif qui optimise la créativité et la productivité du groupe. Enfin, l’équipe responsable devra s’assurer que tous les résultats (par exemple, les publications, les ensembles de données ouvertes) du groupe de travail sont obtenus dans les délais prévus.

Veuillez consulter ce document pour avoir l’information détaillée de l’appel et pour connaitre le processus d’application.

Date limite: 30 novembre 2021.

Crédit photo: Tj Holowaychuk / Unsplash

Atelier BIOS² sur la Science en appui aux décisions – Avis scientifiques

L’évènement est reporté.

BIOS² organise une session de formation sur la Science en appui aux décisions – Avis scientifique. Cette formation en ligne sera animée par Pr. Philippe Archambault (Université Laval), en novembre 2021 et une future date à l’hiver 2022.

Cette formation a pour but de faire découvrir et comprendre le processus d’évaluation effectué par le Secrétariat canadien des avis scientifiques (SCAS). Le SCAS coordonne l’examen par des pairs de questions scientifiques ainsi que la prestation d’avis scientifique à l’intention de Pêches et Océans Canada. Le SCAS publie les avis et renseignements scientifiques du ministère sur des enjeux tels que la dynamique des stocks de poisson, les espèces en péril, les espèces envahissantes, l’écologie des écosystèmes marins et d’eau douce, les zones de protection marines et l’aquaculture. La formation sera effectuée à travers un jeu de rôle, utilisant le processus du SCAS, où des scénarios vous seront présentés.  Des rôles vous sera attitré (par ex : gestionnaire, scientifique, pêcheur, etc..) pour effectuer le processus.

Cette formation d’une durée d’environ 10 heures se déroulera en 3 périodes : Les deux premières périodes le 17 et 18 novembre (2021) de 13h00 à 16h00 (HNE) et une date sera ajoutée pour l’hiver 2022. La formation se déroulera en anglais avec un soutien et une période de questions bilingues.

La formation inclura des lectures, des échanges, des présentations et des débats dans un contexte de jeux de rôle.

L’atelier sera dirigé par Philippe Archambault, professeur en océanographie biologique à l’Université Laval, codirecteur scientifique du réseau de centres d’excellences ArcticNet et membre académique BIOS². Ses travaux de recherche portent les conséquences des perturbations anthropiques et naturelles sur la biodiversité marine et son fonctionnement.

L’atelier a une capacité maximale de 12 participants et une priorité sera accordée aux membres du programme BIOS2.
Pour vous inscrire: https://forms.office.com/r/6YgyLMKjx6

Crédit photo: Jude Mack / Unsplash

Appel de propositions: Projets ouverts en sciences de la biodiversité et domaines autres que SNG

Le programme de financement de projets de recherche BIOS² est destiné à financer des projets ouverts en sciences de la biodiversité et domaines autres que les sciences naturelles et génie (non SNG) proposés par des membres académiques. 

Les projets proposés doivent cadrer avec les objectifs du programme de formation BIOS².

Le programme de formation BIOS²  offre un cadre pour encourager la recherche collaborative, multidisciplinaire et intersectorielle. Ce programme est axé sur la formation de la prochaine génération de personnes hautement qualifiées en écologie quantitative et des futurs acteurs et décideurs dans le secteur des sciences de la biodiversité. Le programmes vise à élargir les possibilités et les compétences des étudiants et à accroître leur recrutement en sciences de la biodiversité sur le marché du travail canadien. 

Nous offrons actuellement un soutien financier pour des projets en sciences de la biodiversité, et en sciences humaines, sociales, politiques, économiques et de l’éducation (non-NSG). L’objectif de cet appel est de financer des projets. Une fois le projet attribué, les étudiantes et étudiants seront sélectionnés par les responsables du projet. 

Nous invitons les chercheurs à soumettre des propositions de recherche pour :

Projet de doctorat en sciences de la biodiversité

Les projets doivent contribuer à faire progresser le domaine de la science de la biodiversité grâce au développement de nouvelles approches d’analyse et de modélisation pour l’évaluation de la biodiversité.

Projets de maitrise ou de doctorat dans des domaines autres que les sciences naturelles et le génie

Nous cherchons des projets en sciences sociales, politiques, économiques ou éducatives qui favoriseront la prise de décision basée sur les techniques les plus avancées pour évaluer les changements de la biodiversité.

Valeur et ressources

L’objectif de cet appel est de financer des projets, et non des étudiants. L’étudiant sera sélectionné par le co-PI et le partenaire une fois le projet attribué. Le projet doit débuter dans les 6 mois suivant la soumission de la proposition.

  • Pour un projet de maitrise: La valeur de la bourse est de 7500 $/année en salaire pour un maximum de 2 ans plus 2 000$/année pour soutenir la formation (stages, communication et mobilité).
  • Pour un projet de doctorat: La valeur de la bourse est de 10 500 $/année en salaire pour un maximum de 3 ans plus 2 000$/année pour soutenir la formation (stages, communication et mobilité).
  • Le financement sera administré par un co-PI du programme BIOS².

Les étudiantes ou étudiants sélectionnés deviendront des stagiaires du programme BIOS2 (Fellows). Les stagiaires auront accès à toutes les activités de formation et aux supports financiers. Les stagiaires doivent participer aux différentes activités et contribuer à l’environnement collaboratif du programme.

Le financement sera administré par un co-PI1 de BIOS². Les membres qui ne font pas partie des 9 institutions associées devront co-superviser les boursiers avec un autre membre associé à un de ces institutions, conformément aux règles du CRSNG.

Procédures de candidature et de sélection

Les propositions de projets seront évaluées en fonction des critères suivants :

  • La pertinence scientifique du projet.
  • La correspondance de la recherche avec les thèmes de recherche du programme de formation BIOS2.
  • La possibilité de formation en méthodes quantitatives et computationnelles appliquées à la science de la biodiversité. 
  • La possibilité de se former dans un environnement professionnel.
  • Le potentiel de collaboration en dehors du milieu universitaire.
  • L’implication du chercher dans la recherche et le programme

La sélection sera basée sur les critères mentionnés et les candidatures doivent respecter les règles du programme en matière de diversité et d’équité.

Pour proposer un projet de recherche :

  • Les propositions sont conduites par les membres académiques du programme BIOS2. Si vous avez un projet de recherche à proposer, mais n’êtes pas encore membre académique, veuillez nous contacter :info.bios2@usherbrooke.ca
  • Le formulaire pour soumettre les propositions est ici: https://forms.office.com/r/xQxWScipVs

Les appels seront ouverts du 25 octobre au 15 novembre 2021.

  • Si aucune candidature n’est reçue au 15 novembre, le concours restera ouvert jusqu’à ce que le poste soit pourvu.
  • Notification de la décision : Dans les 6 semaines suivant la date limite ou après réception de la demande complète.

1 Les co-PIs de BIOS² sont : Dominique Gravel et Pierre-Étienne Jacques (Université de Sherbrooke), Timothée Poisot et Anne Bruneau (Université de Montréal), Steven Kembel (UQAM), Joël Bety (UQAR), Philippe Archambault (Université Laval), Andrew Gonzalez (Université McGill), Pedro Peres-Neto (Université Concordia), Sarah P. Otto (Université de la Colombie-Britannique) et Erin Bayne (Université de l’Alberta).

Crédit photo: USGS on Unsplash

Appel à projets : Programme de financement BIOS² pour projet de doctorat en partenariat

Le programme de financement BIOS² pour projets de recherche en partenariat soutien des projets de doctorat proposés par des partenaires non universitaires. 

Le thème général de l’appel est « améliorer les évaluations de la biodiversité avec les nouvelles technologies informatiques ».

La science de la biodiversité a évolué au cours des quinze dernières années grâce à des progrès techniques remarquables en matière de puissance de calcul et de disponibilité des données. Les programmes de surveillance de la biodiversité, ainsi que les projets de recherche et la science citoyenne génèrent des quantités massives d’informations qui peuvent être utilisées pour prédire les futurs impacts des activités humaines sur la biodiversité. D’autres domaines des sciences de la vie, comme la génomique, la médecine et les neurosciences, ont relevé le défi des données massives en développant des infrastructures de calcul, des bases de données et des cadres analytiques, tandis que l’écologie est en retard dans ce domaine. Il est donc nécessaire d’adopter une approche spécifique pour améliorer les connaissances informatiques de la future génération d’écologistes. 

Atelier sur les modèles additifs généralisés ( ou Generalized Additive Models – GAMs )

Un atelier sur les Modèles Additifs Généralisés (ou Generalized Additive Models – GAMs), présenté dans le cadre du programme de formation BIOS², sera donné par le Pr. Eric Pedersen (Université Concordia, membre académique BIOS2) les 2, 4 et 9 novembre 2021 de 13h00 à 15h30, heure de l’Est.

L’atelier a déjà atteint le nombre d’inscriptions maximum. Malheureusement, il n’est plus possible de s’inscrire.

ATELIER SOFTWARE CARPENTRY – une introduction à la programmation pour la recherche

Cet automne (22-26 novembre 2021), BIOS² présentera un atelier Software Carpentry afin d’initier les nouveaux stagiaires BIOS2, les membres de Québec-Océan et toute autre personne intéressée aux bases de la programmation informatique, au travail avec les données et aux compétences nécessaires pour être productif dans les projets de recherche collaborative.