ACTUALITÉS

École d’été en modélisation de la biodiversité 2022

L’édition 2022 de l’école d’été, qui se déroulera du 22 au 26 août 2022 au Centre de Villégiature Jouvence à Orford, portera sur le thème « Changements de la biodiversité et visualisation de données ». Le cours prendra la forme d’un atelier pendant lequel les personnes étudiantes, en collaboration avec des organisations locales impliquées dans le suivi de la biodiversité, développeront une plateforme web pour la visualisation des changements de la biodiversité.

Atelier d’introduction au langage Julia pour la recherche en écologie

Le programme FONCER BIOS² et EcoJulia organisent un atelier d’introduction au langage Julia pour la recherche en écologie. L’atelier est proposé en ligne et en personne à l’Université de Sherbrooke les 20 et 21 juin 2022.

Projet de doctorat : Suivi des impacts des changements climatiques sur la biodiversité

Le réseau de suivi de la biodiversité par le Gouvernement du Québec est le premier projet d’envergure au Québec qui vise à documenter les changements de biodiversité à large échelle. Ce dernier a été développé grâce au Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques en partenariat avec le Ministère des Forêts de la faune et des Parcs (MFFP) et le Ministère l’Environnement et de la Lutte aux Changements Climatiques (MELCC). Près 250 sites ont été suivis depuis 2016, au moyen d’une trentaine d’indicateurs et groupes taxonomiques sur une variété de milieux (forêt, toundra, tourbière, marais, lac et rivière).

Nous sommes à la recherche d’un.e étudiant.e au doctorat pour synthétiser les observations et développer des outils d’interprétation.

Introduction à l’analyse du microbiome

Un atelier d’introduction à l’analyse du microbiome sera présenté dans le cadre du programme de formation BIOS² par le professeur Steven Kembel (UQAM) les 19 et 20 mai 2022 de 13 h à 16 h, heure de l’Est .

Cet atelier donnera un aperçu de la théorie et de la pratique de l’utilisation des approches de metabarcoding pour étudier la diversité des communautés microbiennes. L’atelier permettra aux participants de comprendre 1) les méthodes actuelles de quantification de la diversité du microbiome à l’aide d’approches de metabarcoding/amplicon sequencing et 2) les approches de normalisation et d’analyse de la diversité qui peuvent être utilisées pour quantifier la diversité des communautés microbiennes.

Prévision de la biodiversité : Une question de disponibilité des données

Dans l’article précédent, nous avons présenté notre expérience de stage avec GEO BON, dans lequel nous avons développé un modèle de prévision des contributions locales à la diversité bêta (LCBD) à l’échelle régionale, en utilisant les communautés d’espèces de parulines au Québec et en Colombie comme étude de cas. La première étape de notre projet était d’avoir accès aux données. Comme tout étudiant de cycle supérieur en écologie quantitative qui se respecte, nous avons utilisé des données ouvertes disponibles en ligne. Tel que mentionné dans l’article précédent, pour les données d’occurrence des espèces, nous avons utilisé la base de données eBird. Les données environnementales et d’utilisation du territoire, quant à elles, ont été respectivement obtenues de la base de données CHELSA et de l’Oak Ridge National Laboratory Distributed Active Archive Center (ORNL DAAC). Bien que ces jeux de données soient disponibles en libre accès, les manipulations requises pour les utiliser dans nos analyses et l’espace qu’elles occupent dans la mémoire vive peuvent être de grands défis.