Formation: Sensibilisation aux réalités autochtones et recherche collaborative

BIOS² propose une série de deux webinaires sur la sensibilisation aux réalités autochtones et la recherche en collaboration avec les Autochtones.

Sensibilisation aux réalités autochtones

Mardi 28 avril 2020, 13h30 – 15h00 HAE

Objectifs de la formation :

  • Améliorer notre compréhension du passé et de ses impacts sur nos relations entre le avec les Peuples Autochtones
  • Développer des notions et compétences afin d’agir contre les préjugés et le racisme 

Durant ce webinaire, nous allons: 

  • Faire un survol des événements historiques importants et de leurs impacts à ce jour (Loi sur les Indiens, politiques d’assimilation, les pensionnats, etc.). 
  • Acquérir des connaissances sur la terminologie autochtone.
  • Faire un survol de certains procès et contextes légaux et voir comment ils affectent notre travail en territoire autochtone.
  • Dans une optique de réconciliation, faire une prise de conscience des préjugés persistants et discuter de stratégies pour améliorer nos relations avec les communautés. 

Recherche en collaboration avec les communautés autochtones

Jeudi 30 avril 2020, 13h30 – 15h30

Objectifs de la formation :

  • Entamer une réflexion collective envers nos pratiques de recherche et comment s’engager de manière significative avec les communautés autochtones
  • Développer une meilleure compréhension des perceptions et attentes des communautés envers la recherche et les chercheurs

Durant ce webinaire, nous allons: 

  • Mieux comprendre la nécessité de prendre en compte les connaissances autochtones dans divers aspects de la gestion environnementale au Canada; 
  • Discuter du désir des communauté d’avoir une présence accrue dans le milieu de la recherche : comment faire?
  • Aborder et débattre des différentes approches méthodologiques pour établir des ponts en les connaissances autochtones et scientifiques.

Formatrice:

Catherine-Alexandra Gagnon possède une expertise dans le travail collaboratif en milieux autochtones. Elle s’intéresse particulièrement à la mise en commun des savoirs locaux, autochtones et scientifiques. Elle détient un doctorat en Sciences de l’environnement et une maîtrise en Gestion de la faune de l’Université du Québec à Rimouski, un baccalauréat en biologie faunique de l’université McGill ainsi qu’un certificat en Études autochtones de l’université de Montréal. Durant ses études, elle a travaillé sur les connaissances locales et ancestrales des Aîné(e)s et chasseurs Inuit, Inuvialuit et Gwich’in du Nunavut, des Territoires du Nord-Ouest et du Yukon

Inscription: 

En ligne, ouvert à tous, inscription obligatoire: bit.ly/BIOS2-TS-IndigenousContext

Les places sont limitées.


Share

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *