Projet de doctorat: Zones Clés pour la Biodiversité et modèles de distribution d’espèces

La Wildlife Conservation Society Canada (WCSC) coordonne une initiative de collaboration qui a pour objectif d’identifier et d’établir un réseau complet de Zones Clés pour la Biodiversité (ou KBAs) au Canada. La WCSC identifie des KBAs, sites qui contribuent de manière significative à la persistance de la biodiversité mondiale, en appliquant une nouvelle norme mondiale et en l’adaptant au contexte canadien.

Nous sommes à la recherche d’un.e étudiant.e pour un projet de doctorat qui se réalisera dans le contexte de la Coalition KBA canadienne regroupant des entités gouvernementales, des ONG, des chercheurs et des Cercles autochtones d’experts qui travaillent ensemble pour développer et appliquer l’approche KBA. Le projet proposé a comme objectif principal d’étudier les approches et les outils méthodologiques suivants :

Développer modèle de distribution d’espèces avec l’équipe de recherche de Pr Dominique Gravel à l’Université de Sherbrooke afin d’automatiser l’identification des KBA à partir de données d’occurrence libre d’accès. Les données et l’approche de modélisation seront évaluées et ajustées à l’aide de données sur la biodiversité du Québec, en mettant l’accent sur les espèces rares et menacées. Les sorties du modèle de probabilité de distribution seront utilisées pour identifier les KBAs et mettre en évidence les lacunes de la méthode. Les incertitudes pourront ensuite être atténuées, notamment en identifiant les zones géographiques ou les taxons qui nécessitent un échantillonnage plus approfondi. L’approche sera également ajustée pour différents taxons qui pourraient nécessiter des méthodes uniques. Un deuxième projet consistera à élaborer des cartes de projection des aires de répartition sous divers scénarios de changement climatique et à évaluer la capacité des KBAs identifiées à contribuer à la persistance de la biodiversité. 

Le résultat consistera en une méthode / un modèle de distribution des espèces à partir de sources d’information variées ainsi qu’un ensemble préliminaire de zones clés pour la biodiversité au Québec actuel et sous divers scénarios de changement climatique. Il sera possible de tester les méthodes à plus grande échelle au Canada, en collaboration avec d’autres chercheurs de la coalition KBA canadienne.

Nous offrons une bourse de 20 000 $ par an pendant 4 ans. L’étudiant.e rejoindra le programme de formation en écologie computationnelle BIOSqui donne accès à un riche réseau de collaborateurs, à des possibilités de stages et de voyages, à des activités de formation et à des groupes de travail. Le projet sera co-supervisé par Dominique Gravel de l’Université de Sherbrooke et Ciara Raudsepp-Hearne du WCSC. L’étudiant.e sera impliqué.e dans les activités de la Coalition KBA canadienne.

Nous recherchons un.e candidat.e titulaire d’une maîtrise en biologie ou en géographie ayant une solide expérience en statistique ou en modélisation. Pour déposer votre candidature, vous devez faire parvenir une lettre de motivation, un CV détaillé, vos relevés de notes universitaires ainsi que le nom de 3 références. 

La personne sélectionnée doit pouvoir débuter à la session d’été ou d’automne 2020.

L’examen des candidatures se poursuivra jusqu’à la fin février 2020,  ou jusqu’à ce que le poste soit pourvu. Envoyez votre candidature à dominique.gravel@usherbrooke.ca et craudsepp@wcs.org en inscrivant «Candidature PhD KBA – nom » comme objet.

Document PDF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *